mardi 16 août 2016

Eglise dégradée, suite

En ce mardi 16 août, l'église de Vouvray porte encore des stigmates des dégradations qui ont été commises dans la nuit de samedi à dimanche. Les statues qui rendent hommage à Charles Bordes restent maquillées de noir. Mais, le tag sur la façade de l'église a été en partie effacé.

En fin de matinée, les services techniques de la mairie sont intervenus. Ils ont nettoyé à l'eau de javel les inscriptions et ont rincé dans la foulée. Un travail qui sera sans doute complété plus tard.


Selon Christophe Thomas, le compagnon d'Angéline la coiffeuse (Les Nuances d'Angéline), qui est tailleur de pierre, et qui est venu voir les dégâts à la demande de Madame le maire, il est possible d'enlever les inscriptions. Mais, c'est une opération délicate. Il préconise pour sa part de la lessive Saint-Marc (moins agressive que l'eau de Javel) pour préserver l'enduit, qui est en mauvais état. Et cela l'est encore plus pour les statues, qu'il faudrait poncer entièrement.

C'est donc un travail de longue haleine.

France Bleu Touraine a été le premier média à relayer l'affaire. Vous pouvez réécouter l'intervention du père Maxence Bertrand et de Brigitte Pineau* dans le journal de 6 h ce matin. Voici le lien.

Je précise que c'est moi qui ai informé mes confrères de France Bleu dès que j'ai su la nouvelle, hier en début d'après-midi. J'ai eu la surprise de voir que l'information a aussi été reprise par l'Observatoire de la Christianophobie.

*Pour information, c'est France Bleu Touraine qui a informé Mme le maire de ces dégradations. Elle s'est rendue ensuite immédiatement sur place.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire