jeudi 30 mars 2017

Vouvray veut profiter de l'effet JO 2024

Le compte-rendu du dernier conseil municipal étant déjà en ligne sur le site de la mairie, vous pouvez consulter les différentes délibérations. Pour ma part, je voulais aborder l'un des sujets les plus inattendus de ce conseil : un projet de terrain multisports qui peut être financé dans le cadre de la candidature de la France aux Jeux Olympiques de 2024.

Hé oui... Il se trouve que le Centre National de Développement du Sport (CNDS) a initié un plan baptisé Héritage 2024, qui permet de soutenir des projets autour d'équipements sportifs légers. Du coup, la mairie étudie la possibilité d'ajouter deux infrastructures qui viendraient en complément du gymnase. Le complexe Elie Amiand est en effet très utilisé, à tel point que cela devient parfois un problème pour trouver des créneaux disponibles.

L'idée est donc d'aménager d'abord un terrain multisports, où il serait possible de pratiquer des activités comme le football et le basket. Ce terrain serait implanté sur une parcelle municipale, située près du gymnase. Et il y aurait donc en prime une piste en périphérie pour faire de l'athlétisme. Ces équipements pourraient être utilisés par l'accueil de loisirs, les écoles et les associations

Sur un total de 116 925 €, le CNDS pourrait couvrir 20 % des frais. Si l'on ajoute des contributions de Pays de Loire Touraine, du département et une DETR (dotation pour les équipements ruraux), jusqu'à 80 % des dépenses seraient pris en charge. La commune n'aurait donc à sortir que 23 385 €.

Soit, le prix de 935 ballons de foot (modèle PSG saison 2016/2017 par Nike, en vente à 24,99 € chez Décathlon). Ou, l'équivalent de ce que gagnent en un jour certains joueurs du club Parisien.

Que Paris décroche ou pas les JO de 204 (on sera fixé en le 13 septembre), c'est en tout cas une belle opportunité pour le bourg. Et puis, l'essentiel n'est-il pas de participer ?

1 commentaire:

  1. pas de commentaire de Madame Deplobin? M'enfin...

    RépondreSupprimer